institut pour la ville en mouvement

le journal de l'ivmretour actions

city on the move…

Mobilité urbaine et autonomie des personnes aveugles et malvoyantes


Les nouvelles technologies au service d'une mobilité autonome des déficients visuels : Enjeux, innovations et perspectives – synthèse du séminaire organisé par l’IVM le 24 novembre 2003
Programme d’actions de l’IVM
- Réseaux- stations – sites
Réalisation en cours d’un prototype de guide des transports de Paris Ile de France
- HOMERE
Une étude sur l’accessibilité pour les aveugles des sites Internet de tourisme et de transport
Téléchargez les études et les recherches



Les nouvelles technologies au service d'une mobilité autonome
des déficients visuels : Enjeux, innovations et perspectives

Séminaire organisé par l’Institut pour la ville en mouvement à la Cité des Sciences et de l’industrie de Paris le 24 novembre 2003

-Synthèse-


Il y a deux ans, l’Institut pour la ville en mouvement avait organisé, en partenariat avec la Cité des Sciences et de l’Industrie, un premier colloque pour débattre des différentes actions possibles susceptibles d’aider à une mobilité autonome des aveugles et malvoyants, notamment à l’aide des nouvelles technologies.
A l’occasion du colloque organisé en partenariat avec la Cité des Sciences et de l’Industrie le 24 novembre 2003, l’IVM souhaitait à nouveau rencontrer les acteurs et les spécialistes de ce domaine afin de débattre des progrès réalisés ces dernières années et du potentiel offert par les diverses démarches et technologies.
Il a donc organisé un nouveau séminaire où étaient présentées et discutées les perspectives ouvertes par les diverses technologies susceptibles d’aider à la détection des obstacles, au guidage, à la localisation dans la ville et à la préparation des déplacements des déficients visuels.
Ainsi, des industriels qui ont mis au point divers outils, des chercheurs, des professionnels, des experts et divers acteurs impliqués dans ces actions étaient invités à participer à cette réflexion.
La démarche technologique était illustrée par des exemples en fonction des types de familles : localisation, détection d’obstacle, reconnaissance d’itinéraire et accompagnement au service de la technologie.

Télécharger la synthèse du séminaire
Télécharger le programme du séminaire


Programme d’actions de l’Ivm

La complexité croissante de la vie urbaine rend la ville moderne encore plus dangereuse et difficile à pratiquer pour les personnes aveugles et malvoyantes.
Comment les aider à obtenir les informations indispensables pour se diriger dans le labyrinthe urbain ? Comment améliorer leur sécurité ? Comment leur donner accès à toutes les ressources qu’offre la ville aujourd’hui ?

L’Institut pour la ville en mouvement s’est engagé dans trois projets concrets après un premier programme d’études et de rencontres en avril 2001 à la Cité des sciences et de l’Industrie.


- Réseaux- stations - sites
Réalisation en cours d’un prototype de guide des transports de Paris Ile de France

En partenariat avec la région Ile-de-France, la RATP, l’IVM conduit la conception et la réalisation d’un prototype de guide en relief des réseaux de transports en région Ile-de-France ainsi qu’un prototype de plaque d’orientation en relief destinée à être installée dans les stations de métro Porte de la Villette, Porte de Pantin et Basilique Saint-Denis.

Les études préliminaires menées par l’Institut pour la ville en mouvement ont démontré que les déficients visuels possèdent très peu d’informations sur leur environnement. Actuellement et au-delà de quelques initiatives isolées, il n’existe aucun document cartographique tactile qui permette aux personnes aveugles et malvoyantes de disposer des référents généraux sur leur région et leur ville. La perte d’information due à leur handicap est importante.
Le projet d’ouvrages tactiles « Réseaux – stations – sites » est une réalisation de différents supports de préparation, d’aide au déplacement et d’amélioration de l’accessibilité des sites touristiques.
Il répond à une forte demande des déficients visuels de disposer de supports d’informations adaptés à leur handicap, et offre une accessibilité tactile aux même données que celles proposées aux usagers en général.
Ce prototype sera en relief et en couleurs, complété par un dispositif sonore en français et en anglais.

Présentation des prototypes en juin 2004.




HOMERE

HOMERE (système haptique opérant sur une maquette virtuelle pour explorer et reconnaître l’environnement) permet de se représenter des lieux complexes par le toucher et par le son, afin d’y simuler des parcours en prévision des déplacements réels.

Ce démonstrateur a été réalisé par l’IVM avec Ondim en partenariat avec le CEA et présenté à la Cité des Sciences et de l’Industrie en mai 2002, dans le cadre du colloque Braillenet et technologies. Le développement du prototype n’a pas pu être poursuivi faute de financements complémentaires (recherche et industrie).
Il s’appuie sur une plate forme standard PC, sur les technologies haptiques (le toucher en mouvement) et de robotique mises en œuvre par le CEA ; il vise à exploiter les nouvelles technologies de la réalité virtuelle pour proposer aux aveugles un système multi-sensoriel de préparation et de simulation des déplacements en zones urbaines ;
Une maquette virtuelle d’un espace complexe permet aux personnes de se représenter un site urbain par le biais de perceptions multisensorielles.
Ainsi, l’utilisateur se déplace dans un monde virtuel modélisé sur ordinateur, (l’application est ici présentée sur un itinéraire dans la Cité des Sciences) et explore son environnement à l’aide d’un bras mécanique à retour d’efforts à l’image d’une canne qui lui renvoie les sensations de toucher ainsi que les bruits qui lui sont associés.
Au fur et à mesure de son déplacement, il entend les sons caractéristiques de l’endroit où il se trouve et perçoit d’où ils proviennent.
Ce premier repérage lui permet ensuite de se déplacer plus aisément dans les sites réels grâce à la mémorisation de cet espace virtuel.




Une étude sur l’accessibilité pour les aveugles des sites Internet de tourisme et de transport (Paris Ile de France, Comité Régional du Tourisme, Pariscope, SNCF, RATP).

Cette analyse des sites et des difficultés rencontrées par les déficients visuels pour obtenir des informations a été réalisée par le Laboratoire d’ergonomie de l’Université Paris V et transmise aux organismes concernés.

La mobilité urbaine exige aujourd'hui une information préalable sur les activités et les lieux, les moments et les moyens d'y accéder. Ce besoin d'informations est croissant et Internet s’est transformé peu à peu en un support privilégié. Les aveugles et malvoyants commencent, quant à eux, à disposer d’outils technologiques leur permettant de naviguer par le biais de synthèse vocale, d’écrans tactiles et d imprimantes Braille.
Pourtant, les déficients visuels et en particulier les aveugles, rencontrent des difficultés spécifiques non seulement pour se déplacer physiquement tout particulièrement dans des environnements qu’ils ne connaissent pas, mais également pour consulter les documentations relatives à leurs déplacements notamment sur des sites touristiques. Ces documentations, de plus en plus souvent disponibles via Internet, ne sont généralement pas conçues pour des utilisateurs handicapés visuels.
L’étude réalisée par le Laboratoire d’Ergonomie Informatique de l’Université Paris 5 a permis de mieux connaître les difficultés d’accès aux sites liés aux transports (RATP, SNCF) et de tourisme (Paris-Ile de France, Pariscope) d’autre part, d’étudier les types d’informations que privilégient plus particulièrement les déficients visuels, d’analyser leurs comportements à la recherche d’informations, de repérer leurs difficultés de navigation et de comprendre la logique des sites.
Cette étude apporte d’une part des préconisations génériques pour la construction de sites Web et d’autre part des préconisations spécifiques selon chaque site étudié et vise à sensibiliser les concepteurs de sites Web.

Pilote de projet :
François Ascher, professeur à l’Institut français d’urbanisme, Université Paris 8, président du conseil scientifique et d’orientation de l’IVM
Chef de projet : Anne Dupont, architecte
aem.dupont@wanadoo.fr




Télécharger « Du droit à la mobilité urbaine des déficients visuels au plaisir de la ville pour tous » Isolde Devalière, CSTB (Etude réalisée pour l’IVM)

Téléchargez le rapport du Laboratoire d’Ergonomie Informatique de l’Université René Descartes-Paris 5. « Difficultées rencontrées par les aveugles et déficients visuels pour la consultation de sites web sur le transport et le tourisme »

Téléchargez la synthèse de l’étude par Jean-Claude Sperandio, Gérard Uzan et Nathalie Jobard

Bilan – Programme de l’atelier mobilité urbaine et autonomie des personnes aveugles et malvoyantes (avril 2001)
Télécharger le Bilan- Programme

séminaire "Les nouvelles technologies au service d'une mobilité autonome des déficients visuels : Enjeux,
innovations et perspectives" (24 novembre 2003)
Télécharger la synthèse du séminaire
Télécharger le programme du séminaire