institut pour la ville en mouvement

le journal de l'ivmretour actions

city on the move…


IciTzen http://www.icitzen.com
Site Internet et jeu en ligne
sur les codes et civilités dans les villes en mouvement

L’IVM élabore un jeu en ligne, produit grand public pour le moment en phase expérimentale. Bâti par une équipe d’artistes et de professionnels du multimédia, enrichi par des groupes de jeunes, ce jeu s’enrichira des propositions des différents partenaires et se développera sous forme de feuilleton.

Qui joue ?
des préadolescents et des adolescents, individuellement ou bien regroupés au sein d’ateliers éducatifs (Classes de ville, d’architecture, d’éducation civique, d’écriture, de multimédia, ateliers de création au sein des espaces culture multimédia),

le jeu se fonde sur une découverte par les enfants de leur propre territoire urbain et sur l’invention d’une ville composée de différents territoires,

le jeu crée un espace de dialogue où les joueurs (habitants, usagers, passants et législateurs, etc …) élaborent et vivent les codes et les règles de civilité urbaine qui facilitent le plaisir du mouvement dans la ville.

On joue à quoi ?
Construite comme une œuvre de fiction, entre le jeu en ligne et le roman interactif, « ICITZEN » est une histoire urbaine, dans une ville de semi-anticipation, composée de morceaux de villes existantes mais déjà équipée des « i-technologies » qui, ça et là, sont expérimentées dans certains espaces publics ou sont à notre porte. Ces situations urbaines et les aventures qui s’y déroulent sont le support d’une interrogation sur les valeurs de convivialité et de civilité, autour d’une triple thématique : culture de la ville, culture de la loi, culture du mouvement dans la ville.

Le principe de son développement est fondé sur la réalisation d’épisodes. Autour du premier scénario et de la structure narrative écrite par Ricardo Montserrat, d’autres écrivains et scénaristes seront sollicités sous sa direction pour proposer la suite des aventures du héros.

Ces auteurs n’agiront pas seuls. Cette fiction étant avant tout fondée sur l’interactivité, ce sont les joueurs, personnellement ou en communauté, qui proposeront des pistes scénaristiques et des développements de l’univers urbain, des manières de s’y comporter comme de s’y déplacer.

Pourquoi ?
Savoir vivre ensemble dans des villes en mutation, en mouvement. Comprendre ce qui fonde les règles d’usage des espaces publics de la ville. Réinventer des règles qui associent sécurité, hospitalité, respect, liberté et plaisir du mouvement et connaissance de la ville. Cela passe par l’exercice de l’échange, de la décision individuelle et collective, du débat, de la découverte de la diversité des lois, des valeurs, des coutumes. ICITZEN a pour ambition d’être un espace public où les adolescents, les éducateurs, les acteurs de la ville et les chercheurs pourront contribuer à cette réflexion dynamique sur les civilités urbaines.

Le site Icitzen
La méthode même de production de ce jeu grand public, interactif et évolutif, permettra à tous ceux qui travaillent et cherchent sur les domaines de l’urbain, des circulations, des nouvelles technologies, des jeunes et de la civilité, de trouver une plateforme de présentation de leurs travaux et de leurs ambitions.

Le site sera également un centre de ressources – sites, bibliographie, contenus, liens hypertexte - sur les règles d’usages de l’espace public, les types de pédagogie, les méthodes d’ateliers interactifs, les expériences innovantes, les débats, ainsi qu’un espace de présentation et de recherche de partenariats.


Les partenaires :

Mission d’enseignement artistique du Ministère de l’Education nationale

Ministère de la culture et de la Communication

Réseau des Espaces Culture Multimedia

Centre Culturel Le Chaplin de Mantes la Jolie

Maison du Temps et des mobilités du Territoire de Belfort

CAUE des Hauts de Seine

Commission académique d’action culturelle du rectorat de Lille

Des fondations privées et des entreprises


Calendrier

Mise en ligne du site IciTzen avec la maquette du jeu : avril 2002